Devenir Esthéticienne - Fiche Métier

Découvrez tout sur le métier d’esthéticienne ! Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quelles sont les études à suivre et le salaire ? Quelles qualités sont essentielles dans le domaine de l’esthétique et de la beauté ?

Devenir esthéticienne

Qu’est-ce-que le métier d’esthéticienne ?

L’esthéticienne est une professionnelle spécialisée dans les soins de beauté. Si sa clientèle est en majorité féminine, les hommes sont de plus en plus nombreux à pousser les portes d’un salon d’esthétique pour un soin.

Formation esthéticienne
Evolution esthéticienne

Les missions d’une esthéticienne

Les missions d’une esthéticienne sont toutes tournées vers la beauté de sa clientèle. Par la variété des soins et prestations d’entretien de la peau qu’elle propose, elle contribue au bien-être de chacun et chacune en prenant soin de son corps. Les activités varient en fonction de son lieu d’exercice et des spécialités de chaque praticienne :

  • Accueillir une clientèle
  •   Proposer un service, produit adapté à la demande client
  • Déterminer le traitement adapté à la personne et présenter les produits, l'application des soins
  • Nettoyer et préparer le corps, le visage, les mains, les pieds aux soins (démaquillage, désinfection, etc.)
  • Appliquer les produits (masque, sérum, crème) et réaliser les soins du visage, du corps, de manucure, de beauté des pieds
  • Réaliser des soins d'épilation
  • Réaliser des maquillages
  • Réaliser des soins de pose de faux-cils, bijoux de peau, tatouages temporaires
  • Pratiquer des techniques manuelles drainantes, relaxantes, etc.
  • Entretenir un poste de travail et son matériel professionnel
  • Disposer des produits sur le lieu de vente
  • Définir des besoins en approvisionnement, etc.

Faites votre reconversion professionnelle, soyez sûre du choix de votre métier grâce à un bilan de compétences 100% pris en charge ! ➡️

Je change de métier !   

Les compétences pour être esthéticienne

Les gestes techniques sont au cœur du métier d’esthéticienne. Mais devenir esthéticienne, c’est aussi mobiliser les compétences suivantes :

  • Etre capable de conseiller en matière d'esthétique, de soins corporels et de produits de beauté
  • Respecter les règles d'hygiène
  • Maîtriser les principes de la relation clientèle
  • Avoir une allure irréprochable, être soignée
  • Faire preuve de bienveillance et d'écoute, etc.
Métier esthéticienne

Devenir esthéticienne

Compétences esthéticienne

Quelle formation faire pour être esthéticienne ?

Le métier d’esthéticienne est accessible avec un diplôme de niveau CAP. Vous pouvez débuter avec un CAP Esthétique, cosmétique, parfumerie qu’il est possible de compléter par un CQP, certificat de qualification professionnelle pour se spécialiser : CQP maquilleur animateur conseil, CQP spa praticien, CQP styliste ongulaire, CQP esthétique sociale, CPQ conseiller en dermo-cosmétique pharmaceutique.

Au niveau bac, le BP esthétique-cosmétique-parfumerie ou le bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie sont des diplômes également reconnus par la profession.

A bac + 2, le BTS MECP (Esthétique, cosmétique, parfumerie) et le BM Esthéticienne-cosméticienne permettent d’envisager l’encadrement d’une équipe d’esthéticienne ou l’ouverture d’un salon à son compte après quelques années d’expérience.

Si vous voulez savoir si le métier d’esthéticienne est fait pour vous, réalisez sans plus attendre le bilan de compétences proposé par Garance & Moi et 100 % dédié aux femmes cherchant à se sentir tout aussi bien personnellement que professionnellement.

Le principal employeur des esthéticiennes reste les instituts de beauté, de grandes enseignes de cosmétique comme des salons privés. Des postes sont aussi mis régulièrement en ligne dans des centres de thalassothérapie, les hôtels de luxe, les centres de remise en forme, etc. Il est aussi possible de s’installer à son compte, et d’exercer en indépendante.

Salaire d’une esthéticienne

Le salaire d’une esthéticienne suit les grilles de rémunération de la Convention collective de l’esthétique-cosmétique. Ainsi, la rémunération débute au SMIC, à laquelle s’ajoute une prime d’ancienneté en fonction du nombre d’années en poste dans l’entreprise. En fin de carrière, toujours en étant salariée, une esthéticienne peut prétendre à une rémunération d’environ 3 000 euros bruts par mois.

Évolutions possibles de l’esthéticienne

Une esthéticienne peut multiplier les expériences professionnelles durant sa carrière, passant d’un petit salon d’esthétique à une enseigne connue, ou se diriger vers des centres de remise en forme et thalassothérapie. Des formations spécialisées en hydrothérapie ou massage sont les bienvenues lors du recrutement.

Il est possible de débuter en tant que salariée puis de prendre la tête de son propre salon, dans le cadre d’une franchise ou non. Il est aussi possible de prendre des responsabilités au sein d’un institut de beauté en devenant responsable d’une équipe d’esthéticiennes.

Tendances de la profession d’esthéticienne

Prendre soin de son corps est une tendance qui se confirme d’année en année. Des recrutements ont lieu toute l’année, qu’il s’agisse de remplacer des départs à la retraite ou de nouveaux postes à pourvoir.

Fiche métier esthéticienne

Votre nouvelle vie commence ici.

Être écoutée, orientée, épanouie, ça commence quand pour vous ?

 

Je me lance