Devenir Moniteur-éducateur - Fiche Métier

Comment devenir moniteur-éducateur ou monitrice-éducatrice ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quelles sont ses évolutions et son salaire ? Quelles qualités sont essentielles ? Découvrez tout sur ce métier !

Métier éducatrice

Qu’est-ce que le métier de moniteur-éducateur ?

Intervenant dans la sphère socio-éducative, le moniteur-éducateur ou la monitrice-éducatrice accompagne enfants, adolescents, adultes ou personnes âgées pour favoriser les capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration et d’insertion de chacun.

Son travail se fait toujours encadré par un éducateur spécialisé au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Devenir moniteur éducateur
Devenir monitrice éducatrice

Les missions du moniteur-éducateur

Les missions du moniteur-éducateur varient en fonction du public à accompagner, et de la structure d’accueil. Elles peuvent se résumer ainsi :

  •  Collaborer avec l’ensemble des intervenants à la réalisation d’un objectif commun de réinsertion sociale,
  •   Recueillir les informations sur la situation d’une personne,
  •   Analyser le contexte de vie d’une personne,
  •   Organiser les activités journalières pour la personne ou le groupe, en suivre la réalisation et intervenir lors de conflits, d’incidents,
  •  Transmettre et expliquer aux personnes les règles sociales et civiques au cours des activités de la vie quotidienne,
  •   Informer et sensibiliser la personne ou le groupe aux thèmes de la violence, la toxicomanie, la sexualité, l’illettrisme et apporter un appui personnalisé par des conseils et du soutien,
  •  Réaliser les démarches socio-éducatives avec ou pour la personne auprès d’organismes sociaux, médicaux, employeurs, enseignants,
  • Suivre le projet socioéducatif avec la personne et lui proposer des axes d’adaptation,
  • Réaliser en équipe le bilan des actions socio-éducatives collectives (atteinte des objectifs, difficultés, etc.).

Le travail d’un moniteur éducateur peut s’exercer le week-end ou de nuit, selon les besoins de chaque structure. Si les moniteurs éducateurs interviennent principalement en internat, les accueils de jour ont tendance à se multiplier, permettant des horaires «plus classiques».


Faites votre reconversion professionnelle, soyez sûre du choix de votre métier grâce à un bilan de compétences 100% pris en charge ! ➡️

Je change de métier !   

Les compétences pour être moniteur-éducateur ou monitrice-éducatrice

Les compétences pour devenir moniteur-éducateur sont multiples. Il faut :

  •  Etre disponible car les horaires et les jours de travail peuvent se faire de nuit et le week-end,
  •  Etre doté d’un bon équilibre psychologique personnel pour faire face aux situations précaires,
  •  Apprécier le contact humain et le travail en équipe,
  •  Faire preuve de patience… et de fermeté pour accompagner chaque personne dans sa socialisation ou sa réinsertion,
  • Etre organisé et aimer organiser des ateliers variés adaptés à chaque public, etc.
Métier éducateur

Devenir Moniteur-éducateur

Comment devenir éducateur

Formation pour devenir moniteur-éducateur

Le diplôme d’État de moniteur-éducateur est indispensable pour la pratique du métier. Son accès est ouvert à tous, sans condition de diplôme. Il faut réussir une épreuve écrite d’admissibilité puis une épreuve orale d’admission, chaque établissement organisant indépendamment ses épreuves. Une fois admise, la formation dure ensuite deux ans, et compte 950 heures de cours théoriques et 28 semaines de stage.

Bon à savoir : les personnes titulaires de l’un des diplômes suivants sont dispensées de l’épreuve d’admissibilité d’entrée en formation : bac, diplôme d’État d’assistant familial ; diplôme d’État d’aide médico-psychologique ; diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ; mention complémentaire aide à domicile ; diplôme d’État d’Accompagnant éducatif et social ; BPJEPS animation sociale.

Avec plusieurs années d’expérience à votre actif dans l’animation socioculturelle ou associative, vous pouvez envisager de passer une partie du diplôme par le biais de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Selon le ministère des Solidarités et de la santé, plus de 80 % des 34 000 moniteurs-éducateurs travaillent dans le secteur privé associatif en France. Les autres occupent des postes de moniteurs-éducateurs dans la fonction publique.

Salaire d’un moniteur-éducateur

Dans le secteur privé, l’emploi de moniteur-éducateur dépendant de la Convention collective des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées. La rémunération débute au SMIC.

Dans la fonction publique territoriale, la grille indiciaire indique une rémunération de 1 607 euros bruts par mois au 1er échelon. En fin de carrière avec le grade de moniteur-éducateur principal, le revenu brut mensuel peut atteindre 2 502 euros.

Évolutions possibles du moniteur éducateur

Le moniteur-éducateur ou monitrice éducatrice peut s’orienter vers les métiers d’éducateur spécialisé, d’éducateur technique spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants. Grâce à son expérience et son diplôme d’État de moniteur-éducateur, il ou elle bénéficiera d’allégements de formation pour obtenir le diplôme nécessaire à chacun de ces métiers.


Tendances de la profession de moniteur-éducateur

Les trois quarts des effectifs exercent dans des établissements et services du handicap, enfant comme adulte. Les secteurs de la protection de l’enfance, de la santé et de l’insertion sociale sont également de plus en plus demandeurs de leurs compétences.


Vous êtes intéressée par le métier de monitrice éducatrice ? Nous vous conseillons de faire le bilan de compétences que nous vous proposons chez Garance & Moi. Cela vous permettra de savoir si ce métier socio-éducatif est réellement fait pour vous.

Formation métier éducateur

Votre nouvelle vie commence ici.

Être écoutée, orientée, épanouie, ça commence quand pour vous ?

 

Je me lance