Prendre rendez-vous
Apprendre à travailler en équipe

Apprendre à travailler en équipe

02 Apr. 2021
3 min

Le travail d’équipe est un besoin et un idéal pour beaucoup d’entreprises. L’objectif est l’émulation collective, créative, intellectuelle, puisque comme le dit le proverbe “Tout seul on va vite, mais ensemble on va loin”, ou même, “L’union fait la force”.
Seulement, cette façon de fonctionner ne convient pas à tout le monde. L’expérience peut même tourner au désastre et s’avérer complètement contre-productive.
Alors comment apprendre à travailler efficacement en équipe, même si a priori on n’a pas la personnalité pour ? 

Le travail en équipe ne convient pas à tout le monde
Pour que le travail en équipe porte ses fruits, il faut que beaucoup de conditions soient réunies. En entreprise, on a tendance à sacraliser la faculté de travailler en équipe, alors que ce n’est pas toujours un indispensable en termes d’efficacité.

Anaïs travaille dans le domaine du marketing depuis une dizaine d’années. Dans ce cadre, elle travaille régulièrement en équipe, elle raconte : “Nous sommes souvent charrette sur des rendus de projets. Souvent à 5 ou 6 à plancher pendant plusieurs jours. Il y a toujours certaines personnes qui prennent rapidement le lead, qui vont s’affirmer dans la conversion alors que moi, j’ai plus de mal car je suis quelqu’un qui a besoin de temps pour penser, réfléchir, me poser pour mettre au point mon raisonnement et prendre du recul.

En effet, le travail d’équipe a tendance à faire la part belle aux personnes plutôt extraverties. Pourtant leurs idées ne sont pas forcément meilleures que celles des personnes plus discrètes. C’est le ressenti d’Anaïs : “Pour les personnes plus introverties, réfléchies, qui ont besoin de temps pour penser aux choses et qui sont plus autonomes, c’est compliqué de se faire entendre dans le contexte d’une équipe. Sans parler des distractions bien plus nombreuses lorsqu’on est rassemblés en groupe. Il faut développer de bonnes capacités d’adaptation.

Se former
Malgré tout, la vie en entreprise implique inévitablement des collaborations et des projets à plusieurs. Sur le principe Anaïs le comprend tout à fait : “Je suis pour la collaboration, qui est nécessaire en entreprise, mais c’est important de s’adapter davantage au rythme de chacun pour que personne ne soit laissé de côté ou se sente incompris.

Pour les profils un peu réservés, une formation à la prise de parole en public peut par exemple avoir des effets très bénéfiques pour les travaux de groupe.
C’est ainsi que Camille, directrice artistique dans une start-up, s’est réconciliée avec le travail d’équipe : “
J’en avais marre de ne pas réussir à m’imposer lorsqu’on réfléchissait ensemble alors qu’au fond de moi, je souhaitais défendre mes idées face aux autres. Un jour, j’ai eu l’occasion de suivre une formation pour la prise de parole en public, c’était terrifiant mais j’ai eu un vrai déclic. Maintenant, je sais capter l’attention de mes collaborateurs, je sais choisir mes mots, le ton adapté et j’apprécie davantage le travail en équipe.”

On peut aussi se tourner vers des formations de type Communication Non Violente, ou gestion du stress. 

Adapter sa communication
Si vous n’êtes pas à l’aise avec le travail en équipe, vous avez tout intérêt à le dire à vos collaborateurs. Bien sûr, refuser la collectivité d’un bloc n’est pas une solution en entreprise. En revanche, vous pouvez solliciter des ajustements pour exploiter pleinement votre potentiel.
Anaïs par exemple a été franche avec son employeur : “
Je lui ai clairement dit que j’étais bien plus productive quand j’étais dans ma bulle et quand j’avançais à mon rythme. C’est suite à cette discussion que bien avant la crise, nous avons instauré deux jours de télétravail par semaine, ce qui est un très bon équilibre pour moi.”

De même, lorsque vous êtes malgré tout confronté à un projet d’équipe, n’hésitez pas à expliquer votre fonctionnement en toute transparence. Vos collègues seront certainement réceptifs pour vous intégrer dans l’équipe moins maladroitement. 

Il est parfois difficile d’échapper au travail de groupe en entreprise et dans sa vie professionnelle en général. Cependant, on peut à la fois trouver des solutions pour s’adapter le mieux possible, et solliciter son entreprise pour qu’elle propose des alternatives aux profils plus solitaires, introvertis ou indépendants.

Enfin, dites-vous aussi qu’il ressort toujours du positif lorsque l’on sort de sa zone de confort et que l’on confronte ses idées à celles des autres !


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation