Prendre rendez-vous
Comment ne plus se sentir débordée au quotidien...

Comment ne plus se sentir débordée au quotidien...

26 Mar. 2021
2 min

Nous connaissons toutes ce sentiment d’être complètement débordée par les impératifs de la journée, les injonctions, les échéances. Finir tel projet dans les temps, honorer tel rendez-vous, cocher toutes les cases de sa to-do list et se rendre à ses loisirs ou ceux des enfants. Cette impression de "courir derrière" conduit souvent à des émotions négatives qui accentuent encore davantage la sensation d’être dépassée. Bref, c’est un cercle vicieux qu’il vaut mieux essayer d’éviter. On vous donne quelques conseils pour reprendre le contrôle au quotidien et vous sentir moins débordée.

Emploi du temps ou système de pensées
Certes, l’emploi du temps surchargé est une réalité dans beaucoup de cas. Néanmoins, il est important de remarquer que ce n’est pas tant l’emploi du temps qui va donner ce sentiment de débordement mais la façon dont on l'appréhende. Souvent, on va se sentir acculée parce qu’une série de pensées va s’enchaîner : "j’ai trop de choses à faire", "je n’ai pas assez de temps pour les faire", par conséquent "je ne sais pas par où commencer" et cela risque d’être problématique à de nombreux égards.

C’est donc en quelque sorte votre système de pensée qui devient problématique et qui alimente ce stress lié au fait de se sentir sous l’eau. Encore une fois, cela ne veut pas dire pour autant que ces pensées ne sont pas légitimes et que les enjeux ne sont pas réels. Mais dans un premier temps, il convient d’essayer de les limiter pour ne pas entrer dans une spirale infernale et comprendre que cette sensation désagréable de débordement ne vient pas de causes extérieures à soi. La solution pour se sentir moins débordée est donc d’abord à trouver en soi, afin d’appréhender la gestion de son temps différemment. Cette étape est primordiale pour relativiser. Avez-vous réellement trop de choses à faire ? Êtes-vous absolument tenue de faire toutes ces choses ? Que se passerait-il de si grave si vous ne les faisiez pas ?

Faire les ajustements adéquats
Une fois que l’on prend conscience de l’importance de l’état d’esprit dans lequel on est, on peut ensuite faire les ajustements nécessaires pour réduire encore davantage ce sentiment d’être débordée. N’oubliez jamais que vous avez le choix de remplir vos journées comme vous l’entendez malgré les injonctions et les conséquences possibles si vous ne faites pas ci ou ça. On a d’ailleurs généralement tendance à exagérer les conséquences négatives mais est-ce si grave si l’on reporte ce rendez-vous à un moment plus opportun ?

Aussi, lorsque l’on se sent prisonnière des rouages d’un système qui nous dépasse, on oublie qu’il y a malgré tout des solutions. Cette réunion d’équipe le lundi matin vous angoisse tous les week-ends et vous peinez à démarrer la semaine sereinement ? parlez-en à vos collaborateurs et voyez si une organisation différente est possible et préférable pour tous. Vous n’aurez pas le temps pour cet appel client en début d’après-midi : peut-être qu’exceptionnellement il peut vous faire un retour détaillé par mail. Assumer que l’on se sent débordée, c’est déjà désamorcer pour ensuite mener les actions nécessaires et alléger son esprit.

Lorsqu’on se sent débordée, il convient de remettre en question une partie de la pression inutile que l’on se met sur le dos. Pour contrer cette sensation aux effets néfastes, il est essentiel de reprendre le contrôle de son état d’esprit. Sans cela, il y a de fortes chances que quels que soient les ajustements que l’on fera, on aura toujours l’impression de manquer de temps. Au quotidien, nous avons toutes la possibilité de nous réapproprier nos choix en toute conscience pour développer des émotions plus positives à l’égard de notre emploi du temps.


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation