Prendre RDV pour un bilan
[FEMME INSPIRANTE #22] Carole: infirmière de nuit et hypnothérapeute le jour

[FEMME INSPIRANTE #22] Carole: infirmière de nuit et hypnothérapeute le jour

17 Sep. 2020
3 min

infirmière de nuit hypnothérapeute

Carole: infirmière de nuit en clinique psychiatrique et hypnothérapeute le jour

Carole a 58 ans. Mère de 3 enfants, elle travaille dans les hôpitaux depuis 1978. Dès son plus jeune âge, son rêve était de devenir infirmière pour pouvoir être au plus près des gens dans le besoin et les aider. Elle a donc commencé comme agent hospitalier, puis est devenue aide soignante et est enfin devenue infirmière, un métier qu'elle pratique depuis maintenant plus de 29 ans.

A 50 ans, elle a voulu trouver une nouvelle manière d'aider les autres. Elle a donc entamé un cursus universitaire en psychologie et à découvert l'hypnose lors de son master. Ce fût alors pour elle une évidence, elle avait découvert sa nouvelle voie.

Carole a donc démarré immédiatement la formation pour obtenir le titre de Praticienne en Hypnose Ericksonnienne et a ensuite enchaîné différentes formations de spécialisation. Aujourd'hui, elle est infirmière de nuit dans une clinique psychiatrique, et hypnothérapeute de jour dans le cabinet qu'elle a créé à Paris !

Quelle activité aviez-vous avant votre reconversion, Carole ?

Je suis toujours soignante, infirmière mais en psychiatrie, alors qu'avant les études de psychologie, j'étais dans les services de l'hôpital général.
J'exerce donc dans le secteur de la santé.

Pourquoi avez-vous eu envie de changer ? Qu'est-ce qui ne vous convenait plus dans votre situation professionnelle?

A force de faire des soins lourds ( dans tous les sens du terme), ma santé physique se dégradait. Et je devais me reconvertir par la force des choses.

Alors j'ai cherché ce que je pouvais faire pour continuer à aider les personnes. J'ai envoyé une candidature pour des études de psychologie à l'université. Cette candidature a été acceptée et j'ai donc suivi le cursus en continuant de travailler la nuit. En Master j'ai fait la connaissance de l'hypnose et là, une nouvelle passion s'est emparée de moi. J'ai fait des multiples formations afin de me sentir assez efficace.

Saviez-vous ce que vous vouliez faire d’autre ? Aviez-vous des idées de métiers, de secteurs ?

La seule chose que je savais, c'était que je voulais aider les gens. Le domaine de la psychologie m'est ensuite rapidement venu en tête car on me disait souvent que j'étais d'une bonne écoute.

Aviez-vous des craintes/des peurs, si oui lesquelles ?

Oui, bien sûr; Reprendre des études, à l'université à 50 ans et avec 3 enfants n'était pas une perspective évidente ! J'avais peur de ne pas être capable, de ne pas être à ma place, de ne plus savoir étudier correctement...

Qu’est-ce qui vous a aidé à franchir le cap et de réaliser un bilan de compétences ou une formation ?

Il fallait que je trouve une solution pour continuer de faire ce que j'aime faire sans détruire ma santé. Je n'avais pas vraiment le choix donc je me suis dit que je ne perdais rien à essayer !

Et le fait de savoir que je pouvais reprendre des études tout en continuant à travailler a été rassurant et déterminant.

Où avez-vous trouvé les réponses à vos interrogations, Carole ? Qu'est-ce qui vous a le plus aidé ?

J'ai fait de nombreuses recherches, lu des livres, assisté à des conférences et ateliers, fait des rencontres... Du coup je dirais que ce qui m'a le plus aidée est d'avoir été curieuse.

Combien de temps vous a pris votre reconversion ?

Au total, cela m'a pris 5 ans en intégrant mon nouveau parcours universitaire.

Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ?

Aujourd'hui je suis donc infirmière de nuit en clinique psychiatrique et hypnothérapeute de jour dans mon cabinet à Paris !

Je me sens complètement épanouie et heureuse et toujours plus passionnée par ce que je fais. La satisfaction que je ressens à chaque fois que j'aide quelqu'un n'a pas de prix.

Sans compter le fait que je continue d'apprendre, jour après jour, grâce à toutes les personnes que je suis amenée à rencontrer: c'est un vrai plaisir.

Carole, quels conseils donneriez-vous à une femme qui souhaiterait sauter le pas de la reconversion ?

Vous n'avez absolument rien à perdre ! Évitez les regrets et foncez, les portes s'ouvriront à un moment ou à un autre :)

Je suis vraiment heureuse d'avoir su m'écouter et combattre mes propres peurs. Si j'avais un conseil à donner: soyez curieuses et considérez que tout ce que vous voulez vraiment est possible !


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation