Les métiers du numérique : une forte croissance

Les métiers du numérique : une forte croissance

03 Dec. 2020
3 min

Développement des usages numériques, du e-commerce, de la gestion massive de données… Les débouchés nouveaux dans le numérique se multiplient, et s’inventent chaque jour au fil des avancées technologiques. Ainsi, les métiers du numérique ont le vent en poupe, et pourraient bien être le secteur dans lequel vous pourriez prochainement vous épanouir.

L’Institut pour le Futur, think tank californien, affirmait dès 2017 que 85 % des métiers de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui ! Si seul l’avenir permettra de savoir si sa prospective se réalise, il est certain que les transformations profondes de notre société dues au développement du numérique font émerger de nouveaux besoins, de nouveaux usages.

Le numérique, un secteur des plus dynamiques !

Selon le Syntec numérique, il manquerait 10 000 diplômés du numérique chaque année sur le marché de l’emploi. Autant dire que les talents féminins y seraient les bienvenus dans un secteur encore peu féminisé ! Les recruteurs sont d’ailleurs particulièrement ouverts aux profils en reconversion, gage d’une grande adaptabilité et d’une ouverture d’esprit, indispensables dans le numérique, secteur en constante évolution.

Si certains métiers du numérique émergent et voient fleurir des formations en lien avec ces nouvelles spécialités, d’autres en sont tout juste à leurs prémices, et attendent des profils audacieux et innovants prêts à s’y investir.

Les métiers de la réalité virtuelle et de la 3D

Créer de nouvelles expériences et de nouveaux usages sont au cœur des métiers de la réalité virtuelle, aussi bien orientée sur le secteur du loisir que du domaine médical ou de l’aviation. Dans le secteur de la recherche d’emploi, des initiatives de découverte de pratiques professionnelles sont aussi développées avec un casque de réalité virtuelle ou un simulateur ! Une branche très créative des métiers du numérique!

L’ingénieur.e en réalité virtuelle a pour mission de concevoir des systèmes de simulation, de nouvelles interfaces homme-machine faisant appel à un visiocasque ou un détecteur de mouvement. Son expertise encore rare en France est très convoitée.

Le/la designer de réalités virtuelles est la personne qui façonne différents univers à partir d’un cahier des charges élaboré avec le client : effet à créer, ambiance, fonctionnalités, etc. Il utilise les systèmes de simulation existants pour les intégrer dans l’expérience qu’il doit créer.

Le métier de modeleur 3D met en volume des personnages, des objets ou des décors qui étaient fixes à l’origine. Sa modélisation doit être parfaite pour que l’animation des entités en 3D soit possible derrière, avec comme finalité un jeu vidéo, un film d’animation ou une expérience immersive, par exemple.

Les métiers de l’intelligence artificielle et du big data

Les programmes d’intelligence artificielle permettent de faire mieux, plus vite et de façon systématique ce que l’humain pourrait faire. C’est la puissance des algorithmes créés par des professionnels qui démultiplient la capacité humaine, et offre un résultat sur de gros volumes de données en des temps records ! Les domaines d’application sont infinis : industrie, traduction, finance, santé, transport, etc.

Mais rien ne serait possible si les données n’étaient pas recueillies au préalable en masse, stockées et analysées selon des pratiques respectueuses du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

L’ingénieur en intelligence artificielle a pour objectif de créer des programmes informatiques capables d'apporter un raisonnement qui s'approche au plus près du raisonnement humain, mais avec des machines.

Le/la Data Architect récupère, et stocke des données brutes, plus ou moins structurées, en plus ou moins grande quantité et provenant de sources multiples. Après l’inventaire des données, il définit et optimise les infrastructures de collecte, de stockage, de manipulation et les flux générés.

Le/la Chief Analytics Officer exploite des outils informatiques, techniques et utilise des méthodes statistiques (y compris la Data science) pour permettre d’organiser, synthétiser et traduire efficacement les données.

Le/la Chief Data Officer (CDO) doit créer un environnement de travail et des outils adaptés permettant aux responsables de l’entreprise d’accéder facilement et en toute sécurité aux informations dont ils ont besoin pour des prises de décisions stratégiques optimales.

Le/la Data Scientist traite, analyse et valorise les données d’une entreprise afin de définir sa meilleure stratégie de développement possible, notamment en termes d’amélioration des performances et de rentabilité. Cumulant la connaissance des outils mathématiques / statistiques et informatiques, il est capable de construire des algorithmes “intelligents”, afin d’en extraire des informations utiles.

Enfin, le métier de DPO, Data protection Officer, est au carrefour du droit, de la sécurité informatique, et du respect des règlementations en vigueur. Depuis l’entrée en application en mai 2018 du RGPD, ce poste est obligatoire en Europe dans les entreprises et administrations qui traitent des données sensibles ou à grande échelle. Le Délégué à la Protection a une mission d’information, de conseil et de contrôle de la gouvernance des données.

Les métiers de la cybersécurité

Avec le développement des usages numériques dans le monde de l’entreprise comme dans la vie privée, les intrusions informatiques et les cyber-attaques se multiplient. Le secteur de la cybersécurité connait un boom exceptionnel pour faire face à ces nouvelles menaces, et surtout les prévenir.

Consultant en cybersécurité, développeur de solution de cybersécurité, cryptologue, opérateur analyste SOC sont autant de profils recherchés par les entreprises et les services publics… et les personnes formées aujourd’hui sont particulièrement convoitées au vu de la pénurie de profils experts.

Vous lancer dans un des métiers du numérique vous tente ? Entamez un bilan de compétences avec une coach 5A Conseil pour avancer dans votre projet et lancer votre démarche vers une reconversion professionnelle.


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation