Prendre rendez-vous pour un bilan
Les obstacles à surmonter pour opérer un changement durable

Les obstacles à surmonter pour opérer un changement durable

11 Jun. 2021
3 min

Femme cherche à surmonter ses obstacles psychologiques afin d'opérer un changement durable dans sa carrière

Nous sommes tous en quête de changement à un moment dans notre vie, quel que soit le niveau : professionnel, physique, émotionnel ou encore relationnel. Ces envies de changement sont tout à fait saines puisque c’est le moyen pour se rapprocher de la situation idéale dans laquelle on souhaite évoluer. En revanche, lorsqu'on se lance dans une telle entreprise sur le long terme, il faut être prêt à surmonter un certain nombre d’obstacles. On fait le point.

L’incertitude

Entamer un processus de changement n’est pas forcément anodin. On veut changer mais cela passe par une situation qui peut être assez inconfortable d’incertitude. Comment s’y prendre ? Par où commencer ? À qui m’adresser ? Est-ce que c’est vraiment faisable, possible, atteignable ? En gros, ce sont toutes les pensées qui vont vous traverser l’esprit et qui sont liées à la peur de l’échec, la peur de mal faire, la peur de se tromper. Il y a donc cette période de confusion et de doute qui émotionnellement n’est pas agréable. Or, ce sentiment d’hésitation ne fait pas avancer dans le bon sens. On va alors avoir tendance à chercher des réponses absolues pour se rassurer, à se trouver des excuses pour ne pas passer à l’action et finalement rester dans l’attente. Dans l’attente d’en savoir plus, dans l’attente d’être sûr. L’incertitude est donc un obstacle à surmonter car c’est ensuite dans l’action, l’expérience, le test que l'on trouvera les réponses à nos questions.

Motivation vs système

Opérer un changement requiert souvent de se lancer vers l’inconnu. Et dans certains cas, il y a beaucoup à faire pour y parvenir. On peut avoir le sentiment d’être complètement débordé malgré notre grande motivation et notre volonté. C’est se dire que finalement c’est peut-être trop, la montagne à gravir est trop haute, trop loin, le projet trop compliqué. On ne sait alors pas par quel bout prendre le problème ce qui pousse au stress, au découragement puis à terme à l’abandon. Il faut donc se souvenir que ce n’est pas tant votre motivation au changement qui importe mais la mise en place d’un système qui vous correspond pour découper par exemple le grand projet en plusieurs petites étapes et ainsi tenir la distance. L’idée est d’encadrer le mieux possible ce changement pour mesurer les améliorations, ce qui sera gratifiant et créera un cercle vertueux contre l’envie d’abandonner.

La résistance

On connaît tous l’expression de “la résistance au changement”. C’est cette petite voix qui tout au long du processus va essayer de saborder le projet. À tel point que l’on ne se sent plus à la hauteur, que l’on remet tout question et que l’on ne se sent plus les capacités pour mener à bien le changement entamé. Et si ce n’était pas ce que l’on souhaitait vraiment de toute façon ? La résistance au changement est un obstacle tenace car c’est le cerveau qui s’accroche tant bien que mal à sa zone de confort, à ses certitudes, sans accepter pleinement d’en changer. D’un seul coup on se méfie presque de notre projet de départ et on se cherche des excuses pour ne pas y aller. Derrière cela, il y a la peur de finalement regretter ce changement. Il faut donc régulièrement renouveler sa vision du changement, la nourrir suffisamment tout au long du projet pour se remettre en marche dès que la résistance pointe le bout de son nez.

La distraction

Après s’être donné un cap et avoir établi une feuille de route pour mener à bien un changement, la distraction est un autre obstacle. Il faut donc réussir à donner la priorité en termes de temps, d’énergie, de ressources, aux actions qui vous font avancer vers votre objectif et non celles qui vous en détournent. Malheureusement dans les faits, ce n’est pas toujours si simple car on va avoir tendance à se tourner vers ce qui est le plus gratifiant dans l’immédiat. Là encore, la distraction va donc amener beaucoup de confusion et court-circuiter le projet initial avec d’autres idées.

Opérer des changements n’est certainement pas un parcours sans embûche. Il y a des obstacles récurrents, psychologiques, qu’il est bon d’identifier pour ne pas se faire piéger. Globalement, il est important de renouveler le plus souvent possible son engagement dans le projet en cours pour ne pas perdre de vue ce que l’on cherche à gagner et donc à changer sur le long terme. 

 


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation