Shapr, la nouvelle façon de réseauter

Shapr, la nouvelle façon de réseauter

23 Sep. 2019
2 min

Depuis sa sortie en 2015, l’application Shapr a souvent été désignée comme le Tinder professionnel. À juste titre, puisque le français Ludovic Huraux qui en est à l’origine avait déjà créé Attractive World. Avec Shapr, l’entrepreneur s’attaque au networking. Il veut innover le concept de réseau professionnel. 

Le concept

On connait tous l’importance du réseau, de la force des liens faibles dans le domaine professionnel. Rien de tel qu’un contact qui nous recommande lors d’une recherche d’emploi. Ou qui nous aiguille pour trouver un stage ou qui fait appel à nos services lorsque l’on est installé en freelance. Seulement, si les outils sont nombreux pour se constituer un réseau, encore faut-il les utiliser à bon escient. Mails, LinkedIn et autres réseaux sociaux, ou encore afterworks, ces stratégies chronophages ne sont pas toujours récompensées.

Shapr est donc une application mobile qui consiste à faciliter la mise en réseau des personnes. Celles-ci doivent avoir des centres d’intérêt communs. L’objectif est de créer des rencontres qui ont du sens. Vous devez donc vous créer un profil, expliquer ce que vous cherchez et où. Puis, chaque jour, une vingtaine de profils vous sont proposés avec qui vous décider de matcher ou pas ! S’il y a match, vous pouvez ensuite échanger avec la personne grâce à la messagerie instantanée et organiser une rencontre. 

Les plus

Le concept et la prise en main sont simples car proches des appli de rencontres. L’utilisation est intuitive et les options sont nombreuses. Vous pouvez choisir de vous “téléporter” d’une ville à l’autre selon l’endroit où vous voulez effectuer vos recherches. L’appli rencontre un succès mondial, avec plusieurs millions d’utilisateurs. Vous pouvez donc matcher avec des gens du monde entier. La formule de base de l’application est gratuite, ce qui permet déjà de remplir correctement son carnet d’adresse si on s’y prend bien. 

Il est possible d’être associée à 10 centres d’intérêt maximum. Aussi, le fait que le nombre de profils proposés chaque jour soit limité permet de ne pas s’éterniser sur l’app.  On instaure un rituel quotidien de quelques minutes seulement pour enrichir son réseau. L’interface vous accueille tous les jours avec une citation inspirante différente. Comme par exemple la phrase de Malala Yousafzai, “When the whole world is silent, even one voice becomes powerful”.

Des abonnements mensuels sont également proposés pour augmenter le nombre de profils par jour, mais aussi pour chercher des profils particuliers selon des filtres précis ou encore pour revenir en arrière si vous regrettez d’avoir laissé s’échapper une personne qui vous intéresse. En payant, vous pouvez aussi voir qui a swippé à droite sur votre profil.

Les moins

Si Shapr est véritablement un moyen efficace d’agrandir son réseau de façon ciblée, son usage peut parfois être un peu frustrant. En effet, il est facile de matcher avec quelqu’un mais pas toujours si évident d’instaurer un dialogue durable. Certaines personnes n’engageront pas du tout la conversation et ne répondront pas à vos messages, tandis que d’autres ne chercheront qu’à vous vendre leurs produits ou leurs prestations. Lorsque l’échange se prolonge éventuellement, ce n’est guère au-delà de deux-trois échanges. 

Tout l’enjeu est donc de réussir à faire le tri parmi les profils qui cherchent réellement à rencontrer des personnes, à sortir de leur zone de confort et à envisager de collaborer. Le risque en accumulant les matchs à tout va et de finalement ne pas prendre le temps de s’y intéresser réellement et de creuser au-delà des premières formules de politesse. Il faut donc être capable d’attirer l’attention de l’interlocuteur et rapidement proposer un rendez-vous si vous souhaitez transformer le match en quelque chose de plus concret. L’utilisation de Shapr requiert finalement un peu d’organisation !

**

Grâce à son application, Ludovic Huraux a en tout cas trouvé un moyen ludique de networker efficacement. L’avantage de la plateforme est d’être plus informel que d’autres réseaux comme LinkedIn par exemple. Cela offre de belles opportunités, à condition de savoir ce que l’on cherche et de ne pas s’éparpiller dans le grand bain du réseautage professionnel. Alors, prêtes à swiper ?


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation