5/5 Sur 554 AVIS

1er cabinet dédié à la carrière des femmes

Votre nouvelle vie commence ici.

Le bore-out, ou le risque de l’ennui au travail

Le bore-out, ou le risque de l’ennui au travail

24 Nov. 2021
5 min

ennui au travail burn out et bore out épuisement professionnel stress

Sujet encore très tabou et beaucoup moins médiatisé que le burn-out, le bore-out, l’ennui au travail, n'en est pas moins un phénomène à prendre au sérieux. Selon certaines études, une personne sur trois en Europe pourrait être concernée à différents degrés. Avec des conséquences psychologiques et de santé graves, comme des risques de dépression ou d'accidents cardio-vasculaires.

Petit tour d'horizon de ce syndrome, des risques et des solutions pour en sortir !

Qu’est-ce que le bore-out ?

Vous êtes-vous déjà dit au travail :

  •   " Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire pour m'occuper aujourd'hui? "
  •   " Je ne sers à rien, personne n'est là pour vérifier si mes objectifs sont faits et cela me frustre "
  •   " Je m'ennuie, on n'utilise pas mes compétences à leur juste valeur "

Si vous vous êtes déjà fait ce type de remarque plusieurs fois et que cela dure depuis quelques mois, vous pourriez bien être victime de bore-out.

De l'anglais " to bore ", qui signifie s'ennuyer, le bore-out signifie la baisse ou l'absence d'activité au travail. À l'heure où la performance, la productivité et la suractivité ont encore de beaux jours devant eux, le bore-out se développe souvent dans les entreprises et collectivités soumises à des rachats, des fusions de services ou des réorganisations successives de postes.

Les organisations et les missions changent, les objectifs et les compétences requises également. Résultat : certains employés se retrouvent tacitement mis de côté. Leurs missions ne sont plus vraiment définies. Les postes sont en doublon. Il n'y a plus vraiment de hiérarchie à qui rapporter ses avancées. On se retrouve à attendre ses nouvelles missions, sans trop savoir quoi, quand et comment cela va se passer par la suite.

Ce qui peut sembler comme une opportunité de souffler quelques jours peut vite se transformer en phase de déprime et d'épuisement au travail, à cause du stress, de l'anxiété et de la perte de sens dans son métier. Avec des conséquences importantes, tant au niveau psychologique que médical, quand cela dure dans le temps.

Quelles sont les conséquences du bore-out au travail ?

Du fait d'un sujet méconnu, voire encore un peu tabou, les conséquences du bore-out ont longtemps été sous-estimées. Elles sont pourtant bien réelles. Car le bore-out peut commencer par du simple ennui au travail, un manque de stimulation ou une perte d'énergie passagère.

Sur la durée, le manque de visibilité et le sentiment d'inutilité au travail peuvent aboutir à d'importants déséquilibres psychiques : perte du sentiment de reconnaissance, de l'attachement à son entreprise ou à son service, démotivation, fatigue voire épuisement professionnel, perte de confiance en soi et en ses compétences, doutes constants, anxiété, sentiment d'inutilité, culpabilité, régression, honte de soi…

Parmi les plus graves, le bore-out est souvent le terreau idéal de la dépression. En 2010, une enquête a même prouvé que les risques d'AVC étaient deux à trois fois plus importants chez les personnes victimes de bore-out.

V3 600px x 314px WEBINAR

Que faire quand on s’ennuie au travail ?

Avant tout, il faut en prendre conscience !

Nous le disions plus tôt, le bore-out est encore un sujet relativement tabou. En effet, avoir un travail et un salaire régulier dans des pays où le taux de chômage est fort peut amener à minimiser son mal-être. Assumer de dire que l'on s'ennuie au travail peut provoquer honte et perte d'estime, là où gagner sa vie appelle forcément à un peu d'effort. Les personnes concernées ont donc souvent du mal à oser dire qu'elles s'ennuient ou souhaitent quelque chose de plus adapté, par peur de perdre leur emploi ou de passer pour des fainéants.

Les personnes concernées par le bore-out ont souvent recours à des stratégies de contournement pour tromper l'ennui au travail :

  • Elles restent dans l'attente que leur responsable leur dise que cela va changer, et se rassurent constamment en se disant que ce n'est qu'une période passagère.
  • Elles font durer le peu de tâches qu'elles ont sur un maximum de temps.
  • Elles vont proposer leur aide aux autres, pour se sentir utile.
  • Elles multiplient les pauses : cafés, cigarettes, longues pauses déjeuner, discussions, etc.
  • Elles s'occupent de leurs affaires et démarches personnelles au travail.

Si vous avez régulièrement recours à ce type de stratagèmes pour faire passer le temps, il n'y a pas de honte à se l'avouer. Et à aller de l'avant pour que cela change si cela vous rend malheureux. Après tout, vous n'avez pas signé pour ça !

Osez en parler autour de vous

Même si le sujet est difficile à aborder, les entreprises ont tout de même mis en place des services et des interlocuteurs pour discuter ouvertement de votre évolution.

À commencer par votre manager. C'est lui qui est responsable de votre évolution et de votre entretien individuel annuel. Vous avez tout à fait le droit de lui faire part de vos frustrations, ambitions et envies.

Le service des ressources humaines est également là pour prendre en compte l'évolution de vos compétences et capacités au sein de l'entreprise. Légalement, vos droits vous donnent accès à de nombreux avantages, comme des formations, des entretiens professionnels et des bilans de compétences.

La médecine du travail est également mandatée pour prévenir tout déséquilibre dans le cadre du travail. C'est bien souvent le médecin du travail qui peut se rapprocher des RH et faire le lien pour initier un changement dans votre situation. N'hésitez donc pas à lui parler si vous êtes épuisé professionnellement malgré un manque d’activité.

Profitez-en pour vous réinventer

L'ennui au travail est encore peu valorisé. Pourtant il peut être une opportunité non-négligeable de faire le point sur soi, rentrer dans une phase de créativité, ou même de réinvention de soi. Selon votre caractère, vous ne vivrez pas cette période de la même manière. Cela étant dit, vous pouvez profiter de cette période pour :

Devenir meilleur à ce que vous faisiez !

On a souvent peu de temps dans son activité quotidienne pour creuser certaines choses pourtant primordiales : mieux s'organiser, trier ses documents, travailler ses relations client, fidéliser, optimiser une compétence pour être plus performant ou analyser une information pour prendre de meilleures décisions, faire de la veille concurrentielle, etc. Profitez de ce temps pour vous trouver des missions qui optimiseront vos performances quand l'activité reprendra.

Vous former et identifier votre zone de génie !

Vous pouvez accéder à des formations en interne grâce à vos droits. Ou profiter du temps que vous avez pour vous former personnellement. Cela vous permettra peut-être de créer vos prochaines missions ou projets auprès de votre hiérarchie. Et de briller dans un domaine qui vous passionne et pour lequel vous êtes naturellement bon !

Faire le point sur l'équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle

Pourriez-vous vous contenter de cette période un temps et vous permettre de démarrer un projet ou une activité personnelle que vous n'aviez jamais le temps de faire auparavant ? Apprendre une langue ? Vous lancer dans une activité artistique ? Donner de votre temps pour une association ?

Vous réorienter !

Bien évidemment, selon vos projets et engagements personnels, quitter votre emploi n'est peut-être pas possible. Mais si c'est le cas, rien ne vous empêche de regarder les annonces d'emploi, contacter des cabinets de recrutement, postuler ailleurs et ouvrir le champ des possibles.

Besoin de retrouver confiance en votre avenir professionnel grâce à un bilan de compétences ?

En dernier lieu, le bilan de compétences est un droit et une opportunité sans commune mesure pour se recentrer sur soi, faire le point sur ce que vous savez faire, votre expérience, mais aussi vos motivations personnelles et vos talents. Travailler sur soi reste le meilleur moyen de reprendre confiance en ses capacités, se mettre au clair sur ses objectifs et ses possibilités futures et lutter activement contre le bore out.

Si vous souhaitez redonner de la visibilité à votre avenir professionnel, reprendre confiance en vous et retrouver la motivation d'aller au travail, dans votre poste actuel ou un autre, utilisez ce temps précieux à disposition pour faire un bilan de compétences avec l'une de nos coaches certifiées.

Je me lance


Marie-Agnes François

Marie-Agnes François - Coach Garance&Moi

Passionnée par la relation à l’autre et cette matière molle qu’est l’Humain, je suis coach professionnelle, consultante en gestion de carrière et formatrice depuis plus de 10 ans. Dans ma vie précédente (pendant 20 ans), j’occupais des fonctions Marketing dans les produits de grande consommation et les services financiers. Puis j’ai décidé de donner un nouveau sens à ma vie professionnelle et d’utiliser mes talents pour rendre les personnes plus heureuses dans leur travail.

Être épanouie au travail.

Soyez à nouveau en phase avec vos aspirations et vos valeurs, trouvez votre voie ou retrouvez un équilibre pro et perso grâce au bilan de compétences.

Je me lance