Prendre rendez-vous pour un bilan
Coronavirus et aides gouvernementales : synthèse 10

Coronavirus et aides gouvernementales : synthèse 10

02 Jun. 2020
3 min

Dans ce contexte instable, il est parfois difficile de s’y retrouver. La pandémie qui sévit en ce moment a fortement chamboulé nos habitudes et nous sommes nombreux à nous inquiéter pour notre avenir, professionnel et personnel. Le droit du travail est lui aussi temporairement modifié. Comme toutes les semaines, avec la revue de presse "Coronavirus et aides gouvernementales", on vous aide à y voir plus clair sur les dernières mesures prises par le gouvernement pour répondre à la crise, notamment depuis le déconfinement.

Ségur de la santé

Ce lundi 25 mai a démarré le Ségur de la Santé, grand chantier qui a pour but d’améliorer les conditions de travail dans les hôpitaux. Les grands objectifs sont d’assouplir les 35 heures pour permettre à ceux qui le souhaitent de travailler davantage, adapter les ressources humaines à l’hôpital pour encourager les montées en compétences, limiter la suradministration pour centrer la prise en charge sur le parcours du patient. Emmanuel Macron a également promis un plan d'investissement massif pour renouveler le matériel hospitalier et dans les Ehpad.

Chômage partiel

Des changements sont à prévoir au sujet du chômage partiel. En effet, Muriel Pénicaud a annoncé que dès le 1er juin, les entreprises devraient payer 15% du chômage partiel. L’État continuera à s’acquitter des 85% restants. Pour les salariés, cela ne change donc rien, ils toucheront encore au moins 84% net de leur revenu. Le but est d’inciter à la reprise économique. À noter cependant, les secteurs de la culture, du tourisme et de la restauration qui font encore l’objet de restrictions, continueront à bénéficier d’un chômage partiel à taux plein.
Suivez de près notre revue de presse "Coronavirus et aides gouvernementales" dans les prochaines semaines pour rester informés de l'évolution de ce dispositif.

Réouverture des restaurants

Dans les zones vertes, les restaurants et cafés sont autorisés à rouvrir leur porte le 2 juin. En revanche, la loi qui obligeait à maintenir deux mètres de distance entre les clients n’est plus d’actualité, mais il faudra au moins un mètre entre les tables. Ainsi, les établissements pourront remplir à 50% et continuer à profiter des aides de l’État afin que la réouverture soit rentable. Comme annoncé par Édouard Philippe, les restaurants ne pourront accueillir plus de 10 personnes par table, et l’ensemble du personnel devra porter un masque.

Pour les restaurants qui ont un espace extérieur, il est possible de faire une demande à sa ville afin d’étaler davantage les terrasses sur les trottoirs ou places de parking et augmenter ainsi sa capacité d’accueil.

Prime à la conversion

On le sait, les ventes de voitures ont chuté drastiquement pendant la période de confinement. Afin de venir en aide à l’industrie automobile, Emmanuel Macron a annoncé en début de semaine un plan d'urgence de 8 milliards d’euros. Les particuliers qui déclarent moins de 18 000 euros nets imposables et qui souhaitent remplacer un vieux véhicule polluant pour un neuf, recevront une aide pouvant aller jusqu’à 3000 euros, voire même 5000 euros pour l’achat d’une voiture électrique ou pour un véhicule hybride rechargeable. Attention néanmoins, cette prime sera accordée aux 200 000 premiers véhicules achetés à partir du 1er juin.

Enfants de soignants

L’Assemblée nationale a pour l’instant voté une résolution afin d’accorder le statut de pupille de la nation aux enfants de soignants qui sont décédés du virus. Ce statut qui vise à rendre hommage aux soignants, devra être précisé dans les prochaines semaines et garantir des droits particuliers à ces enfants qui ont perdu un parent.

Air France

Après avoir reçu une aide financière de 7 milliards d’euros, la compagnie aérienne doit rendre des comptes et réduire son impact environnemental dans les années à venir. L’objectif est de diviser par deux les émissions de CO2 sur les vols intérieurs. Pour cela, 40% des destinations domestiques pourraient être fermées d’ici 2021. Seront notamment concernés les vols de moins de 2h30 auxquels il y a une alternative ferroviaire.

Propositions du Medef

Ce jeudi 27 mai, le Medef a fait ses propositions pour faire repartir l’économie française. Parmi ces idées, la création d’éco-chèques avant le début de l’été aurait pour but de relancer la consommation des ménages, combiné à un objectif écologique. Au même titre que la prime à la conversion pour les véhicules, ces chèques permettraient de remplacer des appareils électroménagers anciens pour des appareils neufs moins polluants.

"Coronavirus et aides gouvernementales" synthèse n°10 : pointage général en date du 29 mai 2020

Lire également notre synthèse n°9


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation