Prendre rendez-vous pour un bilan
Épanouissement professionnel : reconnecter à ses besoins pendant l’été

Épanouissement professionnel : reconnecter à ses besoins pendant l’été

29 Jul. 2021
3 min

Les vacances d’été sont souvent synonymes de déconnexion au bord de l’eau, mais elles pourraient aussi être un moment privilégié pour se pencher sur son épanouissement professionnel. Que celui-ci passe par une formation ou une reconversion professionnelle, avant de se décider, il faut pouvoir se reconnecter à ses besoins. Et si l’été était le moment idéal pour le faire ? Retrouvez quelques exercices à pratiquer entre deux sessions de détente.

Couper d’un quotidien qui nous fait perdre de vue nos besoins

Dans nos journées bien rythmées et largement structurées par le travail, il est très facile d’oublier ses besoins et motivations clés. Dans le milieu professionnel, la pression de bien faire, les exigences du quotidien, la charge de travail (et celles des obligations personnelles), sont autant de conditions qui vont inciter notre esprit à utiliser une forme de « pilotage automatique ». Ce mécanisme peut être d’autant plus fort quand nous manquons de temps et de recul. Or notre cerveau est inconsciemment programmé pour s’attirer des marques de reconnaissance. Cela découle de schémas issus de notre enfance et de notre éducation. Ils nous indiquent ce qu’il convient de faire et de ne pas faire. 

Qui n’a jamais eu cette sensation d’accomplir quelque chose et de ne pas ressentir la satisfaction attendue ? Voire ressentir de la frustration ou de la déception ? C’est sûrement le signe qu’on a agi pour faire plaisir aux autres ou en réponse à des injonctions intériorisées, plutôt que pour satisfaire ses besoins fondamentaux. Ces injonctions se traduisent inconsciemment dans nos comportements, devenant un véritable cadre de conduite intérieure, mais pouvant alors interférer avec nos désirs plus profonds.

Se reconnecter à ses besoins, indispensable à leur satisfaction

De nombreux psychologues le constatent dans les différents aspects de la vie, personnelle comme professionnelle : nos priorités découlent de nos besoins essentiels. Si ceux-ci sont ignorés par certaines peurs ou croyances, voire non identifiés, on ne pourra pas déterminer les ingrédients nécessaires pour les satisfaire.

Dans le cadre professionnel, être déconnecté de ses besoins fondamentaux engendre le risque de l’insatisfaction et de la démotivation. Comme l’explique la psychologue Luce Janin-Devillars, ces sentiments au travail sont souvent le signe d’un besoin primordial étouffé ou méconnu. Identifier clairement ses besoins permet de s’y reconnecter et de se positionner comme actrice de son épanouissement professionnel. 

Les vacances, particulièrement celles d’été, représentent alors le moment propice pour se reconnecter à ses besoins, y compris professionnels. C’est généralement un temps de déconnexion, suffisamment long, des injonctions du quotidien. En nous coupant de notre train de vie habituel, elles sont l’occasion idéale pour s’interroger sur ce que l’on veut réellement. Mais comment faire concrètement ?

Je fais mon bilan

Quelques exercices pour cibler les clés de son épanouissement professionnel

L’épanouissement au travail peut prendre plusieurs chemins : celui d’une reconversion professionnelle, d’un changement de poste, ou du suivi d’une formation. Mais sans avoir pleinement connaissance de ses besoins, la définition de ses priorités n’est pas aisée. 

On peut donc profiter de l’été, et du rythme nouveau qu’apportent les vacances, pour se reconnecter à ses envies.

Exercices pratiques : cerner ses valeurs et désirs essentiels

Cela peut commencer par un exercice extrait du livre de Christophe Labarde Je dis enfin “oui” à mon projet de vie !”. On écrit sur une feuille en majuscule “mes volontés” suivi de “mot clé n°1, 2, 3, 4 et 5”. Ensuite on se détend et on laisse son esprit explorer et remonter à la surface ses désirs et besoins profonds en les notant comme ils viennent. L’idée est de se concentrer sur ce que l’on veut en imaginant que l’on n’ait plus aucunes contraintes (financières, de temps, de priorité, psychologiques). Cela peut être autant des activités (artistiques, sportives, professionnelles) ou des valeurs (communication, lâcher prise, temps libre, amour, partage). On pose tous les mots qui viennent pour finalement en sélectionner 5 par ordre d’importance. Que ce soit dans son couple, son travail, sa famille ou son cadre de vie, ces 5 mots sont l’expression du point de départ des futurs choix à explorer.

Un autre exercice issu de l’analyse transactionnelle consiste à identifier, dans le domaine professionnel, le « pilote » qui guide nos actions et réactions. Selon Luce Janin-Devillars, il en existe 5 types, sous forme d’injonction :

  1. « sois parfait » ;
  2. « fais un effort » ;
  3. « fais plaisir » ;
  4. « sois forte » ;
  5. « dépêche-toi ».

En identifiant celui ou ceux qui nous guident inconsciemment, on peut diminuer leur pouvoir, définir des priorités et se reconnecter à ses besoins et compétences

  1. oser prendre des risques maîtrisés ;
  2. déléguer pour privilégier les tâches pour lesquelles on est douée ;
  3. apprendre à dire non ;
  4. s’affirmer et se reconnecter à ses émotions ;
  5. ralentir pour y voir plus clair.

Exercices physiques

Les vacances d’été sont aussi l’occasion de pratiquer des activités, sportives ou méditatives, qui permettent de se reconnecter à son ressenti, physique, émotionnel et mental. La pratique du yoga, par exemple, apporte, par la synchronisation du souffle et du mouvement, un certain apaisement de l’esprit, souvent agité. Plus calme, plus détendu, on peut y voir plus clair sur ses désirs profonds. 

D’autres disciplines physiques, de plein air, aquatiques ou même artistiques peuvent également apporter cette détente. Danse, peinture, randonnée, paddle, plongée, sont autant de disciplines propices à l’expérimentation de ses ressentis. Elles nous donnent des indications sur nos besoins et nos capacités, personnels comme professionnels.

De retour de vacances, après avoir mis à profit ce temps de déconnexion, de détente et de prise de conscience de ses besoins, on peut envisager de réaliser, pourquoi pas, un bilan de compétences. Il permet d’affiner ces besoins en train d’être identifiés et les solutions disponibles pour les satisfaire pleinement, et atteindre l’épanouissement professionnel.

Je veux aller plus loin !


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation