5/5 Sur 615 AVIS

1er cabinet dédié à la carrière des femmes

Votre nouvelle vie commence ici.

Quel métier du bien-être choisir pour votre reconversion ?

Quel métier du bien-être choisir pour votre reconversion ?

19 Jan. 2022
5 min

métier du bien être qui recrute reconversion métier du bien-être

Vous pensez sérieusement à vous reconvertir dans un métier du bien-être ? Découvrez ici pourquoi vous lancer, les compétences requises, 9 idées de métiers du bien-être, avec leurs missions et formation requise. Et choisissez le métier du bien-être qui vous correspond !

Pourquoi choisir un métier du bien-être pour sa reconversion ?

Le secteur a encore de beaux jours devant lui ! Suite à la crise du COVID, la demande, déjà en forte progression, continue d’exploser. Les métiers du bien-être recrutent, donc.

Si vous faites partie de ces personnes qui ont besoin de retrouver du sens dans leur travail, d’apprendre et de se sentir utile aux autres, les métiers du bien-être pourraient être fait pour vous. C’est aussi un bon moyen de recevoir une reconnaissance directe par rapport à ce que l’on apporte, ce que l’on oublie parfois en travaillant en bureau, loin du client. Enfin, se lancer à son compte dans le secteur du bien-être peut aussi être un bon moyen d’adapter ses horaires et son rythme, pour retrouver un meilleur équilibre pro-perso.

Quelles sont les qualités requises pour travailler dans les métiers du bien-être ?

Soyez sûre de vos motivations

Travailler dans le bien-être demande une grande dose d’écoute, d’empathie, de patience et de bienveillance. Il faut également être armée face à des situations de santé parfois tristes ou dures émotionnellement. Faites-le donc avant tout parce que vous êtes habitée par cela, et non par opportunisme.

Être bien formée

Car, sauf exception, exercer dans les métiers du bien-être ne s'improvise pas. Vous êtes bien souvent en charge de la santé physique et mentale de vos clients. Même si certaines formations proposent des diplômes d’État et d'autres non, selon la reconnaissance des pratiques, il reste primordial d'être diplômée, certifiée ou à minima, formée dans son domaine pour bien exercer son métier.

V3 600px x 314px WEBINAR

Une bonne dose d’entrepreneuriat

Vous pourrez exercer la plupart des métiers du bien-être en tant que salariée. Toutefois, si le fait de vous lancer en libérale vous tente, il ne faudra pas oublier que vous devenez aussi un chef d’entreprise avant tout. Avec tout ce que cela comporte : étude de marché, recherche de clients, communication, comptabilité, etc.

9 métiers du bien-être qui recrutent !

Les métiers du bien-être manuels

Praticienne en médecine holistique

Elles se comptent au nombre de trois, selon l’OMS : la médecine chinoise, l’ayurvéda et la naturopathie. Ces trois médecines douces ont en commun d’essayer de soulager la cause plutôt que les symptômes. Elles se basent sur des connaissances riches, en énergétique, massage des méridiens, alimentation, aromathérapie et relaxation, dans le but de soulager les personnes et de les amener à un mode de vie plus sain. Il n’existe pas encore de diplômes reconnus par l’État pour ces pratiques. Mais il est fortement conseillé de se former auprès des fédérations officielles de chaque médecine : La FENA pour les naturopathes, le site Ayurvéda France et la Fédération nationale de médecine traditionnelle chinoise. Les professionnels en médecine holistique pratiquent majoritairement en libéral. Une séance est souvent facturée entre 50 et 200€.

Sophrologue

C’est encore et toujours le métier du bien-être le plus en vogue. La sophrologie est une médecine douce qui recourt à diverses méthodes de relaxation, méditation et respiration pour soulager ses patients. Si vous souhaitez soigner des maux du quotidien comme le stress, l’anxiété ou des phobies diverses, ce métier est fait pour vous. Il a l’avantage de faire partie des métiers du bien-être sans diplôme. Toutefois et même si la profession n’est pas réglementée, il est conseillé de passer une certification professionnelle de sophrologie pour être bien formée et reconnue. Les sophrologues pratiquent principalement en libéral, avec des séances facturées entre 40 et 60€.

Les métiers du bien-être proche de la nature

Conseillère en phytothérapie

À ne pas confondre avec le phytothérapeute, qui a une formation médicale et peut prescrire des médicaments, la conseillère en phytothérapie est une spécialiste des plantes et peut conseiller les patients pour soulager leurs maux. Il n’existe pas encore de formations reconnues par l’État, mais il est conseillé de suivre une formation proche de la naturopathie, qui aborde également l’étude des plantes. Les conseillères en phytothérapie exercent souvent en libéral, et peuvent espérer un salaire compris entre 1500 et 2000€.

Les métiers du bien-être en conseil

Coach de vie

La demande est en hausse depuis plusieurs années déjà, et la tendance ne semble pas s’amoindrir. De plus en plus de personnes ont recours à des coaches de vie, pour les aider à réaliser un projet personnel : réussir un examen, reprendre confiance en soi, changer de job ou même gérer une addiction. Si le fait d’aider les gens à se réaliser vous intéresse, sachez que le métier de coach ne requiert pas encore de diplôme spécifique. Il est toutefois fortement conseillé de se former auprès d’un organisme officiel, comme l’IFC, l’EMCC ou la SFCoach, et d’obtenir une certification. Un coach de vie pratique souvent à son compte. Son succès tient donc en grande partie à sa communication et à sa capacité de démarcher. Une séance se facture en moyenne entre 50 et 150€.

Diététicienne

La diététicienne a pour mission d’améliorer le bien-être d’une personne en passant par son alimentation. Après un bilan diététique, elle peut recommander des programmes nutritionnels. À ne pas confondre avec le nutritionniste, qui lui, fait partie du corps médical. La diététicienne ne peut prescrire de médicaments. Il faut obtenir au minimum une formation bac +2 en diététique pour exercer ce métier. Une majorité des postes se trouvent dans les milieux hospitaliers ou restauration de collectivités, mais les débouchés sont faibles. Il est également possible et plus porteur de pratiquer en libéral, pour les particuliers ou les entreprises. En tant que salarié du privé, une diététicienne peut espérer toucher 2000€ par mois. En libéral, une séance peut être facturée entre 30 et 50€.

Les métiers du bien-être et de la beauté

Spa praticien

Spécialiste des soins du corps, du visage, des massages et du modelage, il a pour mission d’offrir un pur moment de détente à ses clients. Le spa praticien pratique souvent en tant que salarié dans des spas, des centres de cure, de remise en forme ou même des centres de vacances. Ce métier du bien-être recrute fortement, avec l’ouverture de nombreux centres et une demande croissante. Il n’existe pas de diplôme officiel pour ce métier, mais les employeurs favorisent de plus en plus les personnes ayant une formation type CAP ou BTS en esthétique. Le spa praticien peut espérer gagner entre 1500 et 1800€ à ses débuts, et évoluer au poste de spa manager pour un salaire approchant les 3000€ mensuel.

Prof de yoga

Plus qu’une reconversion professionnelle, devenir professeur de yoga est une philosophie. En effet, cette pratique indienne qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années pour aider le plus grand nombre à mieux vivre, ralentir et reconnecter le corps et l’esprit, requiert à ses enseignants une formation de 200 heures dans un centre de formation agréé. Les futurs professeurs de yoga doivent étudier les principes fondamentaux, mais également pratiquer assidûment avant de se lancer. Ce métier s’exerce tant en salarié qu’à son compte. Un professeur débutant peut prétendre à 1500€ par mois environ.

Les métiers du bien-être en entreprise

Ergonome

Si vous souhaitez rester en entreprise, pensez au métier d’ergonome. Son objectif ? Améliorer le bien-être et la productivité des employés, en optimisant les conditions de travail, l’équipement, les procédures et l’environnement. L’ergonome doit être une fine observatrice, analyste et à l’écoute de ses employés, pour identifier des solutions. Le métier est surtout accessible avec une formation bac +5 en ingénierie ou ergonomie. Mais pour les reconversions, il existe également une formation continue proposée par la Chaire d’ergonomie du CNAM. Le salaire d’une ergonome débutante varie de 1800 à 2500€ par mois.

Chief happiness officer

Sa mission ? Que les salariés se sentent plus heureux au travail ! De plus en plus demandé dans les grandes entreprises, le chief happiness manager a des missions variées : créer du lien et un esprit d’équipe, une bonne entente entre les services, médiation de conflit, assurer une bonne communication interne, organiser des événements en interne, ou bien encore être l’oreille de ses collègues en cas de souci. Les maîtres mots pour ce métier du bien-être en entreprise : le dynamisme et la bonne humeur ! Le métier ne possède pas encore de formation académique attitrée, même si les diplômées en communication sont prioritaires. Dans le cadre d’une reconversion, il est possible de faire des formations courtes et d’évoluer au sein de son entreprise. Le salaire d’un chief happiness officer varie entre 40 et 100K par an, selon la taille des entreprises.

Faites-vous accompagner pour votre reconversion dans un métier du bien-être

Inspirée par ces idées de reconversion dans un métier du bien-être ? Pour identifier ce qui vous correspond le mieux, n’hésitez pas à vous faire accompagner par l’une de nos coaches certifiées. Vous établirez un bilan de compétences complet, en toute simplicité et avec bienveillance, afin d’organiser une reconversion réussie !

Je veux aller plus loin


Garance&Moi

Garance&Moi - Coach Garance&Moi

L'équipe Garance&Moi existe depuis 2011 et elle vous accompagne vers votre épanouissement professionnel. Plus de 14 000 femmes accompagnées, ont pu faire un pas vers leur nouvelle vie.

Être épanouie au travail.

Soyez à nouveau en phase avec vos aspirations et vos valeurs, trouvez votre voie ou retrouvez un équilibre pro et perso grâce au bilan de compétences.

Je me lance