Prendre RDV pour un bilan
Reconversion professionnelle vers un métier manuel, mode d’emploi

Reconversion professionnelle vers un métier manuel, mode d’emploi

12 Oct. 2021
3 min

métier manuel reconversion professionnelle bilan de compétences

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, vous souhaitez vous tourner vers un métier manuel ?Travailler de ses mains peut prendre des formes aussi diverses que créer un plat gastronomique, restaurer une œuvre d’art ou mettre les mains dans le cambouis. 

Secteur, formation, statut, voici un mode d’emploi pour cinq métiers qui pourraient vous inspirer pour votre changement de vie professionnelle.

Pourquoi choisir un métier manuel ?

Les métiers manuels ont le vent en poupe auprès des personnes en reconversion. Même si la crise sanitaire actuelle a accéléré le retour aux métiers qui font sens, elle n’est pas la seule raison.

Après une première partie de carrière souvent passée dans le secteur tertiaire, beaucoup aspirent à un travail concret, utile au quotidien, qui favorise les échanges tant avec les clients qu’avec d’autres artisans.

Au-delà des compétences techniques propres à chaque métier manuel, la minutie est essentielle dans tous les métiers où la dextérité est au cœur du savoir-faire. Le souci du détail et une capacité à toujours rechercher l’excellence dans sa pratique professionnelle sont aussi dans l’ADN de l’artisanat et des métiers de la création.

Mais attention, le seul talent ne suffit pas ! Il faut aussi savoir répondre à une commande précise, s’imposer dans une niche d’emplois parfois très masculinisée ou encore oser l'entrepreneuriat. Des qualités de bon gestionnaire seront attendues dans tous les métiers manuels pour évaluer le coût des matériaux ou encore le nombre d’heures de travail pour réaliser un projet.

Devenir boulanger, boulangère

Vous voulez mettre la main à la pâte ? Façonner, pétrir, jouer avec les saveurs, voici  le quotidien des professionnels de la boulangerie. 

Pour que les premières fournées soient prêtes aux premières heures du matin, la boulangère se lève aux aurores. Avec 33 000 boulangeries artisanales, les postes de boulangers salariés ne manquent pas en France, royaume de la baguette. Et c’est sans compter tous les villages qui souhaitent revoir une boulangerie s’ouvrir chez eux.

Un CAP boulanger, une mention complémentaire boulangerie spécialisée ou le bac pro boulanger suffit pour se lancer dans le métier. Vous pouvez aussi passer la certification d’ouvrier qualifié de fabrication en Boulangerie Viennoiserie Pâtisserie.

V3 600px x 314px WEBINAR

Se reconvertir dans la carrosserie

Vous aimez le domaine automobile ? La carrosserie (carrosserie, tôlerie, peinture, débosselage, vitrage) accueille avec plaisir les femmes qui souhaitent redonner un aspect neuf à des carrosseries cabossées, des pare-brises endommagés ou des voitures de collection à restaurer. L’Anfa estime à 12 750 le nombre d’entreprises de carrosserie en France. Et ses effectifs vieillissant, le secteur peine à embaucher faute de personnes formées.

Plusieurs formations, du CAP à la licence professionnelle, vous ouvrent les portes du métier de carrossier, comme par exemple, le CAP réparation des carrosseries, le bac pro construction des carrosseries ou encore le BTS conception et réalisation de carrosseries.

Se tourner vers un métier de la restauration d’art

Le domaine de l’art ou de la culture vous touche particulièrement ? Vous aimez voir les restaurations de monuments ou d’objets anciens ? Si vous souhaitez faire de votre passion pour le vitrail, la taille de pierre, la bijouterie, la tapisserie, la peinture, un métier d’excellence, sachez qu’on compte peu de professionnels en France. Mais ceux qui se lancent ont des commandes assurées! Pour cela, vous devrez décrocher l’un des diplômes des métiers d’art et multiplier les stages… et pourquoi pas faire un Tour de France sous l’égide des Compagnons du Devoir!

Se mettre au vert en devenant viticultrice

Si vous rêvez d’un retour à la nature et aimez la gastronomie et les bons vins, renseignez-vous vite sur le métier de viticultrice. Vous pouvez d’abord tester le métier, lors des vendanges, sur le terroir de votre choix. Et si la production de vins vous plait, il y a plusieurs formations possibles en viticulture : CAP, BPA Travaux de la vigne et du vin ou bac pro en viticulture. 

Pour prendre la tête d’une exploitation agricole, il est vivement recommandé de préparer un diplôme à bac + 3 comme la licence professionnelle QHSSE management des systèmes qualité pour la filière viti-vinicole ou un master Vignes et vin, par exemple.

Devenir masseuse en soins bien-être

S’offrir un moment de relaxation dans un salon de massage ou d’un spa est le rêve de beaucoup d’entre nous... Et le besoin de professionnelles diplômées pour répondre à la demande de plus en plus forte se fait ressentir. 

S’il n’existe pas de diplôme spécifique aux massages reconnu par l’Etat, il est tout de même possible d’apprendre les différentes techniques dans le cadre de formations courtes. Certaines sont d’ailleurs éligibles au CPF ! 

Pour augmenter votre employabilité, vous pouvez débuter par un titre certifié de technicienne spa et bien-être : hydro-praticien, hydrobalnéologue, praticien bien-être, praticien spa, technicien spa et bien être, technico-opérateur spa, etc. (niveau bac ou bac + 2 selon le titre choisi).

Faire d’une envie de travail manuel un projet de vie grâce au bilan de compétences ?

Coiffeuse, tapissière, pâtissière, tailleuse de pierre, tatoueuse, décoratrice-scénographe… sont autant de métiers manuels que vous pouvez aussi explorer.

Pour vous aider à choisir le métier manuel qui vous correspond, contactez-nous pour réaliser un bilan de compétences complet, avec l’une de nos coaches. Elle vous  accompagnera tout au long de votre projet de reconversion professionnelle.

Je me lance


Être épanouie au travail.

Soyez à nouveau en phase avec vos aspirations et vos valeurs, trouvez votre voie ou retrouvez un équilibre pro et perso grâce au bilan de compétences.

Je me lance