Prendre RDV pour un bilan
Savoir dire non au travail : définir ses limites pour s’épanouir

Savoir dire non au travail : définir ses limites pour s’épanouir

30 Sep. 2021
3 min

savoir dire non reconversion professionnelle définir ses limites pour s'épanouir

S’il est parfois délicat de savoir dire «  non », c’est pourtant un excellent moyen de gagner en tranquillité d’esprit et en confiance en soi au travail. Poser ses limites ne s’improvise pas, ça s'apprend. Voyons pourquoi et comment dire « non » pour améliorer son quotidien professionnel…et personnel !

Savoir dire non au travail pour gagner confiance en soi

Dans un quotidien toujours plus dense, savoir dire non, au travail comme dans sa vie personnelle, s’avère un formidable outil pour gagner en confiance en soi et s’épanouir professionnellement. 

Qui n’a jamais accepté en dernière minute une présentation à rendre pour le lendemain, de rendre service à un collègue malgré un emploi du temps déjà chargé ou plus simplement cette tâche si peu enthousiasmante? Accepter ce qu'on ne souhaite pas est souvent générateur de stress, de frustration, et peut donner le sentiment d’être impuissant, de subir les éléments.

Il  est pourtant  plus facile d’accepter, malgré un manque de temps, de ressources, ou tout simplement d’envie, plutôt que de dire non. La raison ? La peur de décevoir ou de déplaire, le risque d’être rejeté ou de perdre la confiance de son manager et de ses pairs.

Or savoir dire non, c’est surtout définir ses propres limites. Faire preuve d’assertivité c’est se prendre en compte et ne pas sous-estimer ses besoins. S’affirmer, c’est se remettre au centre et prendre sa juste place.

Définir ses droits sans culpabiliser

En formulant un refus, on peut se sentir envahi par un sentiment de culpabilité. Pour s’en libérer, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’instaurer des relations saines et équilibrées avec son entourage. Garder l’équilibre implique de savoir mieux se positionner dans une situation donnée.

Pour ne pas s’oublier dans cette équation, le psychologue Manuel J. Smith préconise dans son ouvrage «  Lorsque je dis non, je me sens coupable » d’établir « une Déclaration de ses Droits Personnels ». Là est la clé: pour faire valoir ses droits encore faut-il être capable de les reconnaître. 

Cette déclaration consiste à définir ce que l’on considère juste pour nous-mêmes en identifiant clairement ce qui est ou non acceptable pour soi. Sorte de « code civil personnel », cette définition de son cadre personnel de fonctionnement permet alors de s’affirmer sereinement en s’appuyant sur des éléments précis.

La déclaration des droits, donner corps à ses limites

Il est temps d’enfin se donner la permission en posant les choses clairement. En prenant un moment pour soi, confortablement installée, munie d’une feuille et d’un stylo, on va re-convoquer certaines situations et observer ce que cela provoque. 

Se baser sur notre ressenti personnel est essentiel pour se connecter à ce qui vibre en nous et ce qui nous paraît juste et ainsi pouvoir le formuler précisément.

  1. Faire une liste de situations où on s’est senti dépassée, agacée ou au contraire pleinement satisfaite.
  2. Faire la liste des sentiments qui ont surgi dans cette situation donnée.
  3. Noter les valeurs qui ont été bafouées ou mises en lumière.
  4. Noter selon la situation, ce que vous attendez des autres (par exemple pour une situation qui nous a agacée au travail : être consultée avant une modification importante sur votre travail, qu’on vous propose des deadlines réalistes…) 
  • Noter ce que vous permettez aux autres.
  • À partir de ces listes, rédiger vos droits: qu’est ce que vous vous autorisez (par exemple : le droit de dire “non”, le droit de ne pas savoir, le droit de changer d’avis, d’exprimer ses opinions, de ne pas s’excuser, d’exprimer une préférence….) ?
  • Rester flexible et faire évoluer sa déclaration au fil du temps et des évènements.

Avec cette « déclaration personnelle des droits », savoir dire non a du sens. S’appuyer sur ses propres limites et les faire valoir permet à l’entourage de s’adapter. Ce nouveau cadre défini, on redevient maître de son emploi du temps et de ses priorités. Il est plus facile d’exprimer ses besoins, on gagne alors en professionnalisme et de fait, en confiance en soi.

V3 600px x 314px WEBINAR

Définir ses limites pour réussir sa reconversion professionnelle

Quand le désir d’une reconversion professionnelle est là, l’établissement de notre cadre de fonctionnement est un outil puissant pour amorcer le changement. En se re-connectant à ses besoins et ses envies, il permet de structurer sa réflexion et d’orienter ses actions. Définir ses limites fait apparaître ce qui n’est plus souhaitable et ce qui est essentiel pour soi.

Quelques exemples : 

  • J’ai le droit de vouloir travailler en autonomie,
  • Je ne souhaite plus avoir un manager oppressant,
  • J’ai le droit d’avoir de la visibilité sur mon évolution dans l’entreprise,
  • Je veux être en accord avec les valeurs de mon entreprise.
  • J’aimerai tisser des liens forts avec mes collègues.
  • J’ai besoin que mes actions aient du sens.
  • J’ai le droit de me déconnecter quand ma journée est finie,
  • Je veux me libérer des personnalités toxiques…

En clair, définir ses limites c’est le premier pas vers la confiance en soi, l’épanouissement professionnel mais aussi personnel car cela définit les contours d’un espace dans lequel on se sentira aligné et en harmonie avec ses valeurs. Savoir dire non, c’est se positionner comme l’acteur majeur de changements, c’est une source de fierté et de satisfaction personnelle.

C’est avant tout savoir s’écouter et se remettre au centre, se faire la place nécessaire : une façon de prendre toute la mesure de ce qui nous anime et nous motive. Savoir dire non au travail, c’est finalement un moyen d’effacer les frustrations et de retrouver la joie et l’enthousiasme.

Vous souhaitez apprendre à vous écouter pour savoir dire non? C’est peut-être le moment de vous lancer dans un bilan de compétences pour vous reconnecter à ce qui vous anime et vous motive. Il permet d’affiner ses besoins et les solutions disponibles pour les satisfaire pleinement, et atteindre l’épanouissement professionnel.

Je me lance


Être épanouie au travail.

Soyez à nouveau en phase avec vos aspirations et vos valeurs, trouvez votre voie ou retrouvez un équilibre pro et perso grâce au bilan de compétences.

Je me lance