Prendre rendez-vous pour un bilan
Garance Yverneau : “Mon bilan de compétences a révolutionné ma vie”

Garance Yverneau : “Mon bilan de compétences a révolutionné ma vie”

07 Sep. 2021
4 min

Bilan de compétences Témoignage bilan de compétences - Garance Yverneau - Garance&Moi- reconversion professionnelle - entrepreneuriat

Garance Yverneau, c’est la fondatrice de Garance&Moi. 42 ans, deux enfants, deux entreprises créées dont un joli succès (✌️) et surtout, après un parcours semé d'embûches, une reconversion professionnelle dans une activité qui lui correspond et lui permet d’avoir un impact positif sur des milliers de femmes. Interview portrait.

Tu expliques parfois que tu as connu 10 ans d’errance professionnelle avant de lancer le programme de bilan de compétences et de formation à l’accompagnement Garance&Moi. Quel est ton parcours avant de fonder ton entreprise ?

Garance Yverneau : J'ai fait des études de médiation culturelle, qui ont été suivies de 10 ans de salariat et en effet, d'errance professionnelle. Je n'ai jamais eu le sentiment de trouver ma place : je passais d'un job à un autre, j'ai travaillé dans le cinéma, l’immobilier, le recrutement… sans jamais avoir l’impression de participer à un projet dans lequel je me sentais à l'aise.  Et puis un jour, j'ai revu un de mes amis qui m'a dit : “Cette vie, ce n’est pas la tienne, tu es en train de te perdre… ”. Ça m'a fait un électrochoc. Je me suis dit que c’était vrai, que je ne pouvais pas continuer comme ça..

C’est là que j’ai décidé de faire un bilan de compétences. À l'époque, il n’y avait aucun témoignage sur le bilan de compétences, aucune information sur Internet. Mais j’ai eu du bol, je suis tombée sur un super coach, extrêmement efficace. Ce bilan de compétences a complètement révolutionné ma vie. Il en est ressorti de manière claire que ce qui me motivait c’était de travailler autour de l’humain et​​ à la suite de ça, je  me suis formée aux métiers de l'accompagnement.

 Un de mes amis m'a dit “Cette vie n’est pas la tienne, tu es en train de te perdre… ”. Ça m'a fait un électrochoc.

V3 600px x 314px WEBINAR

 

Tu as tout de suite créé Garance&Moi ? Comment s’est passé le lancement de ton entreprise ?

GY : En fait, j’ai créé deux entreprises en même temps. Ce qui était un peu dingue, vu que je ne connaissais rien à l'entrepreneuriat. L’une a été un gros échec et l'autre est un super succès. La première, c’était un concept de lieu d'accueil  multifonctions pour aider les jeunes parents à retrouver une vie sociale, avec un espace garderie, un restaurant, une salle de yoga… Un énorme projet de 450 m2 en plein cœur de Paris. C’est terrible parce que le lancement a coïncidé avec l'époque des attentats. On avait peur de sortir, on n'allait plus au resto, etc. Ça a été un gouffre financier...

En parallèle j’avais donc créé 5A Conseil - devenu Garance&Moi. J’avais vraiment à cœur de partager avec d’autres femmes le bilan de compétences, ce levier de dingue qui est assez peu connu et qui est pris en charge financièrement. Je voulais faire connaître ce dispositif à un maximum de femmes pour avoir de l'impact.

On dit parfois que notre réussite est issue de la somme de nos succès. Est-ce que c’est ton sentiment ? 

GY : Je suis hyper à l’aise avec l’échec parce que même si aujourd’hui je dirige une boîte qui marche très bien, ce sont aussi les échecs qui m'ont construite et permis de rencontrer le succès d'aujourd'hui. Dès le début, ma scolarité a été compliquée parce que je suis dyscalculique et dyslexique, ce qui n'était pas diagnostiqué à l'époque. Tout était laborieux... Mais l’échec de cette première entreprise m'a révélée, j’ai pris conscience de ma force. Mon profil atypique m’a donné une rage, une capacité à rebondir beaucoup plus vite et beaucoup plus fort. C’est vraiment dans la difficulté qu’on se révèle et qu’on apprend.

On devrait tous prendre le temps du bilan de compétences pour poser les bases : qu'est-ce qui m’anime, qu’est-ce qui compte pour moi ?

Pour revenir au bilan de compétences, pourquoi cette expérience peut être aussi marquante ? Fondamentalement qu’est ce que tu veux apporter aux femmes ?

GY : Quand j'ai démarré mon propre bilan, je me suis dit : “Enfin je peux  me poser et réfléchir sur ma vie professionnelle”. Ce qui n’arrive jamais ! Alors qu’on bosse beaucoup et pendant longtemps. On devrait tous prendre ce temps pour poser les bases : qu'est-ce qui m’anime, qu’est-ce qui compte pour moi, est-ce que j'ai envie de gagner de l’argent, d'être libre,  de travailler en équipe, d'avoir un métier manuel ou intellectuel ?... Pour la première fois, je me suis assise face à quelqu'un qui m’a aidé à réfléchir à ça. Une fois que j'avais posé les bases, je savais que j'allais dérouler. 

Pourquoi avoir centré le bilan de compétences Garance&Moi sur les femmes ? 

GY : Pour cibler des problématiques spécifiques : malheureusement, aujourd’hui, les femmes ont toujours une charge mentale plus importante que les hommes, elles gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes dès le premier emploi, elles ont plus de difficultés à se positionner dans un monde du travail qui a quand même été créé pour les hommes. Pour moi, il y a un enjeu social et sociétal. On a aussi voulu que notre bilan soit accessible à des horaires hyper flexibles. Et puis nous touchons tous les secteurs d'activité, tous les niveaux professionnels. Nous ouvrons des perspectives sur des champs parfois très éloignés du métier d’origine. Le bilan de compétences, ça sert à changer de vie, vraiment.

Est-ce que tu as observé des évolutions dans les problématiques de tes clientes en 10 ans ? 

GY : D’après moi, les femmes sont de plus en plus exigeantes.  Et elles ont raison : elles ne veulent plus faire de sacrifices, avec cet espèce de vase communicant : “Si je fais ce choix là, je dois sacrifier ma carrière. Si je fais ce choix là, je dois sacrifier ma vie familiale”. La société progresse doucement sur ces sujets, mais c'est une lutte qui n'est pas toujours facile. On est là pour faire avancer ça.

“La pause qui recharge mes batteries” par Garance Yverneau :

  • Marcher en écoutant des podcasts

Je suis boulimique d’apprentissage,  et j'adore écouter les  histoires de personnes qui ont eu un parcours qui sort de l’ordinaire. Ça me booste, je me recentre sur mes priorités. et puis ce sont mes moments calmes,  entre mon entreprise et mes deux enfants en bas âge, j’en ai peu !

  • M’asseoir seule pour un café en terrasse

C'est ma méditation à moi qui me permet de me recentrer sur mes priorités.

Tes podcasts préférés :

  1. Le Gratin, de Pauline Laigneau, la fondatrice de Gemmyo. Elle invite plein d'entrepreneurs et de personnalités incroyables.
  2. Les Outils du manager, de Cédric Watin, qui a révolutionné ma façon de manager. Toutes les femmes ou les hommes qui ont des difficultés à manager devraient l’écouter c'est une mine d'or.
  3. Génération DIY, très branché sur l’entrepreneuriat. 

Rendez-vous le 23 septembre à 13h15 sur notre compte Instagram pour un Live avec Garance Yverneau. Vous pour​​rez lui poser toutes vos questions sur son parcours et sur le bilan de compétences Garance&Moi. 

Si vous réfléchissez à une reconversion professionnelle et souhaitez profiter de l’accompagnement de l’une de nos coachs dans le cadre d’un bilan de compétences, c’est par ici.

Je veux aller plus loin !


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation