Prendre rendez-vous pour un bilan
Les métiers qui recrutent le plus en Île-de-France en 2021

Les métiers qui recrutent le plus en Île-de-France en 2021

26 Aug. 2021
2 min

reconversion professionnelle les métiers qui recrutent le plus  quels sont les métiers qui recrutent aide-soignant  infirmière

Après notre premier panorama des métiers qui recrutent cette année, voici un focus sur l’Île-de-France. La région la plus peuplée de l'Hexagone a pris les confinements et couvre-feu successifs de plein fouet. Tandis qu’elle se relève, des perspectives se dessinent en termes de recrutement, dans les secteurs artistiques et de la santé notamment. Voilà peut-être un peu d’inspiration pour alimenter des projets de reconversion professionnelle.

L'Île-de-France, la première région recruteuse

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, notamment face aux envies d'évasion des Franciliens loin de la grande métropole, Paris et sa région demeurent très attractives avec de fortes perspectives de recrutements. Comme ailleurs, il semble bien s’opérer un rattrapage par rapport au gros freinage de l’activité de 2020 . 

À elle seule, la région Île-de-France regroupe plus de 477 000 projets de recrutements sur les 2,7 millions prévus cette année en France, selon une étude de Pôle Emploi. Paris se place en tête avec plus de 147 000 recrutements anticipés, suivi des Hauts-de-Seine avec 87 000. Quels sont donc les métiers qui recrutent le plus ?

Les métiers qui recrutent : ingénieurs, artistes, aide de cuisine et aide-soignant en tête

En Île-de-France, les projets de recrutement reflètent complètement le statut de cœur économique et culturel de la région puisque les métiers qui recrutent le plus sont ceux d’ingénieur(e)s informatiques  (26 010 postes) et, en deuxième place, d’artistes (20 950).

Top 15 des métiers qui recrutent en Île-de-France


Selon l'étude de Pôle Emploi, les projets de recrutements dans la région concernent plus particulièrement les secteurs suivants, avec une part globale de métiers saisonniers de seulement 11,2 % (pour comparaison, en Auvergne-Rhône-Alpes, cette part est de 34,6 %). 

  1. Ingénieurs et cadres d'étude, R&D en informatique, chefs de projets informatiques (26 010)
  2. Artistes (musique, danse, spectacles) (20 950)
  3. Agents d'entretien de locaux (17 700)
  4. Agents de sécurité et de surveillance (16 620)
  5. Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration (15 410)
  6. Employés de libre-service (12 670)
  7. Aides-soignants (12 270)
  8. Aides à domicile et aides ménagères (12 040)
  9. Vendeurs en habillement et accessoires (luxe, sport, loisirs et culturels) (10 020)
  10. Professionnels de l'animation socioculturelle (9 710)
  11. Attachés commerciaux (9 190)
  12. Secrétaires bureautiques et assimilés (9 130)
  13. Serveurs de cafés restaurants (8 790)
  14. Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires (8 770)
  15. Professionnels des spectacles (hors artistes) (8600)

Deux secteurs se distinguent donc : les secteurs artistiques et médicaux. 

V3 600px x 314px EBOOK

Le secteur artistique recrute plus de 30 0000 personnes en 2021


Notons que parmi les 21 000 recrutements d’artistes anticipés sur 2021 en Île-de-France, 73 % le sont sur des missions non saisonnières - on ne parle donc pas là de petits boulots d’été. S’ajoutent à ce décompte près de 9 000 professionnels des spectacles et 3 000 créateurs de communication visuelle, stylistes et décorateurs.

Le milieu hospitalier : en demande de nouvelles recrues


On connaît les causes du fort besoin en professionnels de santé, infirmières et infirmiers (plus de 7000 postes à pourvoir cette année en Île-de-France), aide-soignant-es (12 200), etc, la crise sanitaire ayant autant exacerbé les besoins, qu’épuisé le personnel. Pour autant, elle pourrait aussi avoir créé des vocations et envies de reconversion professionnelle (voir notre article de témoignages) : selon un sondage IPSOS-CESI  réalisé après le premier confinement, 90 % des Français-e souhaitent trouver du sens dans leur travail. 

Si vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel, n’hésitez pas à vous renseigner sur le bilan de compétences Garance&Moi : vous en ressortirez avec un plan d’action détaillé !

Je veux aller plus loin !


Se former pour avancer.

Changez de cap et devenez consultante certifiée en gestion de carrière grâce à notre formation reconnue par l'Etat.

Je découvre la formation