5/5 Sur 615 AVIS

1er cabinet dédié à la carrière des femmes

Votre nouvelle vie commence ici.

4 métiers dans le domaine du digital pour faire une reconversion pro

4 métiers dans le domaine du digital pour faire une reconversion pro

02 Mar. 2023
4 min

Reconversion professionnelle dans le digital

Comme pour accentuer l’importance que prennent déjà les métiers du digital dans le quotidien des entreprises, la période Covid a mené bien des personnes à remettre en question leur travail, considérant sérieusement une reconversion professionnelle dans des secteurs porteurs, comme celui du marketing digital.

Et tout cela fait beaucoup de sens, car les nouvelles technologies s’accordent souvent très bien avec l’envie de liberté et de changement qui accompagne ces nouveaux départs professionnels. Plus souples que d’autres corps de métiers, les métiers du digital se déclinent sous tous les secteurs d’activité, toutes les tailles d’entreprise et toutes les formes de travail : le salariat, mais aussi l’indépendance ou le freelancing. De quoi s’adapter aux envies, capacités et besoins de chacun·e !

Néanmoins, avant d’entamer une reconversion pro, il est essentiel de s’informer sur le chemin à suivre et le but à atteindre pour ne pas se perdre (et se décourager). Décryptage donc de 4 métiers digitaux qui ont le vent en poupe, à pratiquer aussi bien depuis votre “chez vous” qu’en entreprise.

Webdesigner : un des métiers créatifs propres au digital

Alors que les entreprises comprennent peu à peu qu’il ne suffit pas d’avoir un site internet pour convertir une audience, le métier de webdesigner se présente comme une réponse à une demande croissante : rendre son site web attirant.

Alliant compétences techniques et compétences créatives, la ou le webdesigner (aussi appelé·e designer web) a pour mission d’imaginer et réaliser le design graphique de sites internet, en lien avec la charte graphique de leur entreprise. Structure des pages, arborescence, ergonomie et contenus visuels en tout genre (bannières, animations, etc.), elle ou il conçoit chaque élément graphique présent sur le site, pour créer une expérience visuelle agréable et engageante pour les visiteur·euses.

Pour ce faire, sa maîtrise des logiciels de PAO est indispensable. Dreamweaver, Figma, Adobe xd, ainsi que Photoshop et Illustrator notamment, la ou le webdesigner sait les manipuler pour proposer des maquettes esthétiques, performantes et responsives. En freelance comme au sein d’une agence web, on attend également d’elle ou de lui un œil graphique pointu, de la rigueur comme de la curiosité, pour rester à jour des bonnes pratiques de webdesign, évoluant en même temps que les différentes technologies.

Community manager : le métier de la communication digitale par excellence

C’est le métier que l’on associe instinctivement au monde du digital, étant né lui-même de l’apparition et la démocratisation des réseaux sociaux : la ou le community manager (aussi dit “CM”). Être community manager consiste en le fait d’alimenter des profils sociaux et d’y créer des communautés engagées, pour le compte d’entreprises, d’associations ou encore de personnes. Cela englobe donc la définition et mise en place d’une stratégie de contenu digital (ligne éditoriale, planning éditorial, campagnes d’influence, etc.), la création de contenus écrits et visuels, puis leur publication et la modération des comptes (commentaires, conversations privées, reporting). Ce métier du digital comprend souvent une dimension blog, avec la rédaction de contenus à haute valeur ajoutée pour la cible de l’entreprise.

Les community managers incarnent donc la marque sur les réseaux sociaux : elles et ils veillent à maintenir une bonne e-réputation, mettent en place des campagnes de contenu pour toucher de nouveaux publics et augmenter leur communauté, et propagent un discours de marque cohérent et fédérateur. Les CM rassemblent également les retours client·es au fil de leurs échanges avec l’audience de l’entreprise, lui permettant d’adapter leurs offres et axes de communication accordément.

La ou le community manager fait donc preuve d’une grande adaptabilité : elle ou il doit incarner la voix d’une entreprise, tout en comprenant les attentes et besoins de leurs cibles. L’organisation, la créativité, la réactivité, la maîtrise des réseaux sociaux et des qualités rédactionnelles (comprenant la bonne utilisation du référencement naturel) sont également requises pour mener les profils sociaux d’entreprise avec brio.

 

Développeur·euse web et d’applications, la reconversion pro des profils techniques

Parfaitement en phase avec les attentes des entreprises actuelles et les évolutions technologiques, le métier de développeur·euse web et d’applications est très recherché (notamment dans le secteur de l’e-commerce) et souvent bien rémunéré. Ce qui en fait une débouchée attirante pour les profils techniques en phase de reconversion pro.

À partir d’un cahier des charges établi par l’entreprise “cliente” et auquel elle ou il peut participer, la ou le développeur·euse web construit techniquement les pages d’un site internet et/ou d’une application. Un rôle central donc dans le bon fonctionnement d’une plateforme en ligne, et ce dans la durée, qui s’accompagne souvent de grandes responsabilités et d’une charge de travail importante.

Ce métier digital et technique repose sur la maîtrise du code et de langages informatiques (HTML, JavaScript, PHP, CSS, etc.), ainsi que sur une attention particulière au détail. Il ne faut également pas craindre la recherche de problèmes et de solutions et l’apprentissage en continue, parties intégrantes de ce métier qui peut se pratiquer aussi bien en freelance (ce qui est très courant) qu’au sein d’une entreprise ou d’une agence web.

 

Devenir copywriter, métier digital autant stratégique que créatif

Jonglant entre la compréhension de sa cible, les objectifs de l’entreprise et les mots, la ou le copywriter est chargé·e de créer de l’intérêt et, surtout, de l’engagement chez la personne qui la ou le lit. Car c’est bien là que se place la différence entre la rédaction et le copywriting : cet objectif d’action. 

Sur un Internet ultra-concurrentiel, il est indispensable d’être lu·e pour assurer la viabilité de son activité. La ou le copywriter veille donc à utiliser le bon ton et le bon vocabulaire, en lien avec les attentes de son audience, pour la maintenir active dans la lecture et l’emmener jusqu’à l’action souhaitée (un achat, une inscription, une prise de contact, etc.). Ses champs d’action sont divers : de la campagne digitale à la landing page, de la page d’accueil à la page de vente, de la newsletter aux réseaux sociaux. Tout contenu écrit peut y passer, et surtout tous les secteurs d’activité, ce qui permet une large spécialisation de son activité en tant que freelance notamment. 

En tant que copywriter, des qualités d’observation et de rédaction sont bien sûr attendues, ainsi que des compétences SEO (référencement naturel) et des connaissances solides des plateformes digitales. La créativité et l’esprit de synthèse sont également des atouts pour rédiger des textes performants.

Ainsi, le domaine du digital regorge de voies séduisantes à emprunter dans le cas d’une reconversion professionnelle. Des métiers variés qui correspondent à différents profils de personnes, et peuvent s’inscrire dans différents modes de travail. Que vous souhaitiez devenir freelance ou chercher un poste salarié, le passage par la case “formation” est indispensable pour consolider vos savoirs et compétences, et par la suite rassurer votre future entreprise et/ou clientèle. C’est donc dans l’objectif de vous accompagner dans cette nouvelle phase pédagogique que l’école en ligne Digi Atlas a créé différentes formations liées au marketing digital, au web et du copywriting. Des programmes longs ou courts, à suivre à distance, tout en étant entouré·e par une équipe d’expert·es disponibles.


Garance&Moi

Garance&Moi - Coach Garance&Moi

L'équipe Garance&Moi existe depuis 2011 et elle vous accompagne vers votre épanouissement professionnel. Plus de 14 000 femmes accompagnées, ont pu faire un pas vers leur nouvelle vie.

Lancez votre reconversion professionnelle.

Changez de cap et posez vous les bonnes questions pour retrouver du sens dans votre métier et la carrière qui vous ressemble vraiment.

Je me lance